vendredi, 16 mai 2014 21:44

Chinoiseries sauce tandoori et danse du ventre…

Écrit par Aliouet el Haffaf, rue du Centaure (Homt Slaoui)…
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les chamailleries et perpétuelles querelles byzantines n’en finissent pas de nous régaler chaque jour que Dieu fait dans la drôle de galère que vit la maison miloudéenne. Une vraie pondeuse de feuilletons tragi-comiques que les marionnettes verde leone nous gratifient du soir au matin et nous gavent du matin au soir. Je ne sais plus s’il faut en rire ou en pleurer. Après l’épisode Ghribiya el fermacha, dealer driver de son état chez la Mahlaba devenu leader dans le club nonagénaire embobinant anciens et nouveaux en leur donnant le bibrou, s’ensuit Boumardi, la Dine la mella, l’ancien kontabli de Haoud el Hamra RTI et ses déboires avec Kaci Kharray Skalier. En mettant à la porte ces deux lascars qui se sont donnés en spectacle alors que le club venait de remporter la coupe d’Algérie, coupe de tous les déboires et de tous les problèmes qui minent l’environnement chenoui devenu malsain, la Diriktioune devrait passer à l’étape assainissement...

Aux dernières nouvelles, c’est Djaafar Belhocine, le manager de la section handball qui prendra les commandes de la Ssspa football. Gurlp !!! Pouah ! Encore une nouvelle trouvaille chenouiya. Des joueurs millionnaires trop exigeants mais après la coupe, c’est les vacances en attendant les vraies vacances de l’intersaison pour un stage au Maroc, en Turquie ou en Espagne. La Mahlaba n’a pas fini de traire son lait pour abreuver ces chérubins assoiffés de dépenser l’argent du contribuable en le jetant par la fenêtre. Le MC Mekhadma, club du Sud (Ouargla) a reçu 150 millions de la richissime Sonatrach zâama sponsor. 150 millions ou l’équivalent d’un salaire moyen d’un joueur du Miloudia. De qui se moque-t-on ? Les dirigeants du club qui ont un budget de 7 milliards étaient dans tous leurs états…

En recevant la Jiyaska, le MOB tout comme la JSMB, ne s’est pas laissé influencer par Zdimoh en occupant le banc de touche non pas pour amuser la galerie mais plutôt la provoquer et semer la pagaille le long de la main courante. Ce n’est pas par hasard si la Ligue a autorisé les prézidons de club à s’asseoir sur le banc des remplaçants. Dar Khali Moh aura les coudées franches pour s’approcher, approcher et intimider les arbitres sur l’aire de jeu car inaccessibles s’il était assis en tribune. L’égocentrique semeur de troubles se croit tout permis jusqu’à qualifier une rencontre de football de film indou. Hmimar l’égaré lui a bien répondu en lui clouant le bec. S'il est interdit de remonter le score à domicile quel que soit le nombre de buts face à Bordj, comment se fait-il que la Jiyaska ait gagné à Bordj même 3 jours auparavant ? Affaire CABBA ! Les enjeux sont trop importants et si le blédard veut la 2e place, il devrait se lever de très bonne heure pour l’avoir. Inutile de s’ériger en donneur de leçons pour supplier l’USMA de jouer le jeu face à l’ESS à Santogi. Il faudrait d’abord balayer devant sa porte si porte il y a, car à ce que l’on voit, il y a un rideau ou un voilage. Faut-il faire un dessin ? Ce n’est plus Mangala, c’est Samia Gamal sous la voilette pour une danse du ventre…

Enfin, la Ligue Proufissiounelle est toujours aussi incompétente et peu crédible vu son incapacité et son incompétence à gérer un calendrier de fin de championnat. L’Entente Staifia a failli déclarer forfait en LDC continentale n’était-ce l’intervention discrète et efficace de Hadj Farina qui a instruit la Ligue de Bakraggio. Le coup prémédité est venu du fumeur de cigares, indu-occupant du fauteuil de prézidon de l’USMH, sur instigation de Zdimoh le narcissique montagnard car la 2e place est l’objet de toutes les convoitises où tous les coups bas sont permis. Hmimar le staifi a déjà mis en garde les deux lascars de se déplacer à Stéf à la prochaine rencontre ESS-USMH. Le fumeur de faux havanes le défie et le nargue. Pas bon tout ça…

Aliouet el Haffaf, rue du Centaure (Homt Slaoui)…

Lu 1920 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.