dimanche, 16 mars 2008 08:48

LES CIGALES ET LA FOURMI

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Après avoir chanté plusieurs étés et flirté avec les descentes aux charbons, les cigales aux yeux bridées sont allées trouver la fourmi pour les héberger.
La fourmi rouge et noire qui a travaillé dur sous une chaleur écrasante durant chaque été et qui a récolté une jolie moisson en dix années, a construit une belle «maison», mais les cigales (toujours aux yeux bridés) se sont bien moquées de cette fourmi qui fait bombance dans sa maison douillette.
De japonaiseries en chinoiseries, les cigales, voyant l’hiver venir (puisque ça grelotte de froid), convoquent une conférence de…stress pour échapper aux trois lettres alarmantes: S.D.F.
« Cela Marif (m’arrive) souvent de tomber en panne et solliciter mon amie la fourmi qui doit m’héberger car c’est moi qui est venue avant elle dans ce pays », souligne une cigale venue de si loin pour trouver un logis au milliard d’homoptères qui n’ont pas douché pendant dix étés.

Ca gronde de toute part et il n’est pas question que la fourmi noire et rouge soit bien au chaud dans son stade tout en étant repue tandis que d'autres ont faim, froid et vont être relégués en troisième zone.

La fourmi refuse dans un premier temps car elle a peur que ces cigales engloutissent les derniers restes des victuailles qu’elle avait ramassées.
Du coup, les cigales assurent que l’ancienne maison de la fourmi leur appartient mais cette dernière ne veut aucunement lâcher prise jusqu’à ce que ses proches lui recommande de céder à cette «location» même si la population de la fourmi (http://www.usm-alger.com) est contre la cohabitation.

La fourmi n'est pas prêteuse, C'est là son moindre défaut, dixit Jean de La Fontaine dans sa Fable mais la moralité de l’histoire réelle réside dans le fait que l’USM Alger a de tout temps respecté la réglementation puisque Allik n’a donné son accord favorable au MCA qu’une fois les modalités (celles proposées par l’USMA) ont été respectées par le voisin.

Et puisqu’il y a eu demande, il fallait attendre la réponse du propriétaire.
A la semaine prochaine!
Lu 6116 fois

Plus dans cette catégorie : « Qui aime bien…. Boutrik, le magnifique ! »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.