samedi, 06 novembre 2004 20:06

Revue de Presse: ESS 1 - USMA 2

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L'USM Alger semble avoir déjà mis l'élimination en Champion's League derrière elle et est décidée de jouer les premiers rôles en championnat. La preuve a été présentée jeudi dernier sur le stade 8 mai 1945 à Sétif, en prenant le dessus sur l'Entente locale sur le score de 2 buts à 1 dans un match très riche en évenements dans et autour du carré vert.
Nous vous présentons quelques extraits de la presse écrite à propos de ce match.
Le Soir d'Algérie: "Dziri refroidit le chaudron"

"Face à des Sétifiens réduits à dix suite à l’expulsion de Madoui, l’USMA s’est imposée dans la douleur. La rencontre phare de cette journée opposant l’Entente de Sétif à l’USM Alger a failli dégénérer par la faute de l’arbitre M. Mansouri, dépassé par les évènements et qui ne fut pas à la hauteur de cette grande confrontation"


Liberté: "Dziri crucifie l'Entente"

"Même si les poulains de Abdelkrim Bira se sont montrés plus combatifs que d'habitude, il en fallait beaucoup plus pour en venir à bout d’une formation usmiste venue visiblement avec les meilleures intentions..."


El Watan: "Logiquement"

"C’est sur un tir des 25 m que Achiou (69’) matérialise l’ascendant des Usmistes qui auront tenu seize minutes, jusqu’à ce corner de Saïhi, bien repris par Fellahi ne laissant aucune chance à Abdouni en superforme. La joie des Sétifiens a été de courte durée puisque l’inamovible Dziri (88’) redonne l’avantage aux siens qui ont vraiment profité du coup de pouce de Mansouri, des bévues du gardien et de la défense sétifienne..."


Quotidien d'Oran: "Les usmistes supérieurs"

"Abordée avec beaucoup d’appréhension par les coéquipiers de Dziri, cette rencontre a finalement souri aux gars de Saadi face à une équipe sétifienne qui ne s’est pas montrée aussi forte que d’habitude."


Le Buteur: "L'USMA prend sa revanche"

"L’affiche ESS-USMA n’a pas atteint le niveau tant souhaité par les 30.000 spectateurs qui se sont entassés dans un stade qui s’est avéré, une fois de plus, exigu pour contenir une foule venue de partout pour assister à ce grand rendez-vous. [...]Cette réalisation a mis à genoux tout un stade et permis aux Rouge et Noir de repartir avec trois précieux points. Quant à l’Entente, cette défaite n’est pas sans enseignement, car elle a démasqué les tares d’une formation en construction."


Lu 7043 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.