Prochain match

Ligue 1 Mobilis J17 20/01/18 - 17:00
USMA
VS
NAHD

Dernier match

USMA
CSC

Classement - Ligue 1 Mobilis

3e
27
7
6
3
Points
Victoires
Nuls
Défaites

Lundi, 10 Mai 2010 15:11

Karim Baïteche:« Aidez-nous maintenant… »

Écrit par  Admin-site
Évaluez cet article
(0 votes)

A l'îlot de la Madrague, dans son petit coin, Karim Baïteche nous a chaleureusement accueilli et a ouvert son coeur aux supporters usmistes. Il a bien voulu répondre à nos questions, confirmant ainsi sa réputation de charmant garçon.

Chez les Baïteche, le football est une passion puisque Karim est le fils d'un footballeur confirmé des années 70 qui évolua au sein du WR Aïn Benian, club de sa ville balnéaire natale. Karim Baïteche a beaucoup hérité de son père, surtout de sa technique !

 

Il a débuté sa carrière au sein du WB Aïn Benian puis est allé monnayer son talent chez le grand club de l’USM Alger, en catégorie minime. Karim s'est rapidement imposé dans son équipe, devenant un élément clé de sa formation et héritant à plusieurs reprises du brassard de capitaine d'équipe. Aujourd’hui, Karim est en 2ème année junior et vient tout récemment d'être promu en senior. En effet, depuis qu'il a été aligné en amical face à l’EN A’, Karim a épaté tout le monde, y compris l'entraîneur Noureddine Saâdi qui n'a pas tari d'éloges à son égard et qui nous a confié : « s’il continue comme ça, il pourra remplacer Dziri ». Des propos qui lui ont servi de source de motivation et d’encouragement. Dans l’entretien qu’il nous livre, Karim revient sur les débuts de sa carrière, parle de sa situation actuelle à l’USMA mais aussi, et surtout, de ses ambitions et de ses projets pour l’avenir.

usm-alger.com : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Karim Baïteche : Je m’appelle Karim Baïteche. Je suis né le 10-07-1991 à Alger, j’évolue au sein de l’équipe junior de l’USMA, et depuis quelques temps j’ai été promu par l’entraîneur Saâdi en équipe fanion du club.

usm-alger.com : Parlez nous de vos débuts en tant que footballeur…

Karim Baïteche : J’ai commencé ma jeune carrière au sein du club de ma ville natale, le WB Ain Benian, à l’âge de dix ans, avant de rallier la formation de la grande USM Alger en catégorie minime. C’est Dahmane REBIKA qui a été derrière ma venue à l’USMA. A l’époque, j’avais comme entraîneur Hadj Adlène et Laâlili. A ce sujet, je voudrai remercier ces deux techniciens qui m’ont aidé à m’intégrer au sein d’un club aussi prestigieux que l’USMA. Ce sont eux qui m’ont mis en confiance. Depuis, plusieurs autres entraîneurs se sont succédés, à l’image de Meftah avec qui j’ai beaucoup appris.

usm-alger.com : Les informations que nous avons pu recueillir à votre sujet disent que vous avez pu vous imposez à l’USMA, au point où vous êtes considéré comme un pilier des catégories jeunes…

Karim Baïteche : Effectivement, Dieu merci, tout s’est bien passé pour moi à l’USMA. Au risque de me répéter, j’ai connu des entraîneurs d’envergure qui m’ont appris pas mal de choses en football. Le dernier en date est mon actuel entraîneur Sbiha avec lequel j'apprends beaucoup et dont la méthode de travail me convient parfaitement. Et puis, il faut savoir aussi qu’on m’a bien accueilli à l’USMA où j’ai été capitaine à plusieurs reprises.

 

usm-alger.com : Et comment se passent les choses pour vous, cette année avec les juniors ?

Karim Baïteche : Dieu merci, il règne un très bon état d’esprit au sein du groupe. Nous avons une équipe soudée, composée de jeunes joueurs pétris de qualités qui travaillent sérieusement aux entraînements, tout cela dans une ambiance bon enfant. En un mot, nous sommes comme une famille, nous nous entendons à merveille et chacun aide comme il peut son partenaire.

usm-alger.com : Y’a-t-il joueur en particulier avec qui vous vous entendez le mieux ?

Karim Baïteche : Franchement, je m’entends avec tout le monde, mais je dirais qu’avec Betrouni on se marre beaucoup aux entraînements. C’est mon pote quoi ! Même sur le terrain, on se comprend beaucoup car je connais sa façon de jouer, et tous les deux nous arrivons à faire de belles choses face à nos adversaires.

usm-alger.com : Et en seniors, avec qui vous entendez vous le mieux ?

Karim Baïteche : Il n’y a pas un joueur, en particulier. Dieu merci, je m’entends avec tout le monde.

usm-alger.com : Y a-t-il un joueur dont le comportement à votre égard vous a particulièrement marqué aux entraînements ?

Karim Baïteche : Il est difficile de faire ressortir un joueur en particulier, tant tous ceux qui sont à mes côtés essaient de faciliter mon intégration. D’ailleurs, je profite de l’occasion qui m’est offerte pour remercier tout ceux qui m’aident aux entraînements, à l’image de Hamza Ait Ouamer que je considère comme un grand frère. Il y a, également, Billel (Dziri, ndlr), Achiou, Khoualed et Abdouni pour ne citer que ceux là. A l’USMA, ce qui est bien, c’est que les anciens joueurs ne sont pas avares de conseils et n’hésitent pas à faire bénéficier les jeunes de leur expérience.

usm-alger.com : Une idole peut-être ?

Karim Baïteche
: A l’USMA ? Actuellement, bien évidement c’est Billel Dziri qui m’impressionne par la qualité de sa technique et son métier. J’ajouterai à mon choix une autre grande personnalité de l’USMA qui a quitté le club. Je parle de Ammour qui reste un modèle pour tous les jeunes tant par sa valeur technique que par ses qualités morales. C’est dommage qu’il soit parti de l’USMA, j’aurai vraiment souhaité jouer à ses côtés.

 

usm-alger.com : Franchement Karim, avez-vous pensé un jour à l’éventualité d’évoluer aux côtés de joueurs de la trempe de Abdouni, Dziri, Achiou et les autres ?

Karim Baïteche : Sincèrement, non ! Il n’y a pas longtemps, je payais le billet d’accès au stade pour les voir jouer. Je parle des années de gloire de l’USMA, c’était un vrai régal de les voir jouer. Aujourd’hui, mon rêve s’est matérialisé. Le fait de m’entraîner avec eux est une chose très importante dans ma carrière. Ne pas profiter de l’expérience de ces joueurs serait une grosse erreur.

usm-alger.com : Revenons un peu en arrière, lorsque vous jouiez à Aïn Benian. Quelle aurait été votre réaction si vous aviez été sollicité par une équipe autre que l’USMA ?

Karim Baïteche : Ma réponse va vous donner une impression de déjà entendu, mais je n’hésite pas un seul instant à vous répondre franchement. Depuis ma plus tendre enfance, mon rêve était de porter un jour le maillot de l’USMA (rires)

usm-alger.com : Avec les juniors, vous avez été éliminé de la Coupe, alors qu’en championnat, le MCA a pris une sérieuse option pour le titre. Pensez-vous que vous avez failli cette saison ?

Karim Baïteche : Failli ? Je dirai non puisque je trouve ce jugement trop sévère. Je dirais, plutôt, que nous avons raté l’opportunité de décrocher la Coupe. En ce qui concerne le championnat, rien n’est encore perdu dans la mesure où il reste encore quinze points à glaner. Si nous arrivons à bien négocier les rencontres qui nous restent à disputer, nous pouvons très bien revenir en tête du classement.

usm-alger.com : En cas d’échec en championnat, penseriez de votre saison qu’elle a été ratée ?

Karim Baïteche : Pas du tout car, en dépit de nos échecs, cette saison a été pleine d’enseignements. Les défaites dans la vie conduisent aux plus grandes victoires. Je dirai, qu’au contraire, nous avons gagné en expérience.

usm-alger.com : Vous qui êtes jeunes et aspirez à prendre la relève des anciens, comment voyez la politique de rajeunissement prônée par la direction du club ? Pensez à qu’elle est en train de marcher dans le bon sens ?

Karim Baïteche : En toute franchise, pour l’instant, il n’ya rien de concret. Cependant, il faut admettre que contrairement aux saisons précédentes, cette année l’entraîneur Saâdi a mis dans le bain plusieurs jeunes joueurs issus de la catégorie junior. Il ne faut pas perdre de vue que, chez nous, les supporters attendent beaucoup plus les résultats qu’autre chose. C’est pour cela, qu’ils doivent être patients avec les jeunes. Pour le moment nous ne faisons qu’apprendre, mais nous réussirons à nous affirmer dans un proche futur. Cela ne pourra s’accomplir que si nous avons plus de temps de jeu dans les jambes et si nous avons le soutien du public.

usm-alger.com : Êtes-vous satisfait des moyens matériels mis à la disposition des jeunes catégories ?

Karim Baïteche : Nous n’avons pas à nous plaindre. Honnêtement, nous les juniors, nous avons beaucoup de chance car nous disposons de toutes les commodités pour faire du bon travail. Les meilleures conditions sur le plan du transport, de l’hôtellerie, de la restauration,… ont été réunies pour que nous puissions nous consacrer pleinement à nos activités.

usm-alger.com : Etes-vous de ceux qui ont pour devise : « tout doit venir à point pour celui qui sait attendre », ou bien êtes-vous du genre impatient ?

Karim Baïteche : Comme on dit : « Echghoul lemlih ytewel » (rires). Personnellement je n’ai jamais brûlé les étapes. Quand on est jeune, il faut aller doucement mais sûrement. Il faut s'entraîner durement dans le but d’acquérir le plus d’atouts possibles. Je n’ai que 19 ans et tout l’avenir est devant moi. Il est essentiel, surtout, de croire en ses potentialités et de persévérer dans ses efforts pour arriver au bout de ses rêves.

usm-alger.com : Que diriez-vous si la direction du club décide de vous prêter à un autre club ? Accepteriez-vous cette éventualité ?

Karim Baïteche : Franchement, non ! Généralement, les clubs algériens prêtent leurs jeunes pour ensuite ne plus leur refaire appel. C’est vrai que c’est bien d’avoir plus de temps de jeu dans un club plus modeste, encore faut-il ne pas être marginalisé comme l’a été Habbache lors de son passage au NAHD. Pour ma part, je ne voudrai en aucun cas connaître le même sort.

usm-alger.com : Chez les Baïteche, le football est un sujet de famille. Y a-t-il un proche qui suit de près vos prestations et votre carrière ?

Karim Baïteche : Oui bien sûr ! Mon père a toujours été derrière moi et ce, depuis le premier jour où j’ai mis mes pieds dans un stade. C’est un ancien joueur qui connaît bien le foot et ses conseils m’ont toujours été précieux.

usm-alger.com : Maintenant que vous avez été promu en senior, quelles sont vos ambitions personnelles ?

Karim Baïteche : Pour le moment, je veux m’imposer avec l’équipe fanion, ensuite on verra. En tout cas, mon rêve a toujours été de jouer dans un grand club. D’ailleurs je travaille pour le réaliser.

usm-alger.com : Nous allons, maintenant, passer à une autre étape de l’interview. Nous allons vous donner un mot, et vous répondrez par une réponse simple et courte…

 

Karim Baïteche : Ok !

usm-alger.com : L’USMA ?

Karim Baïteche : Une grande école et ma deuxième famille, puisque c’est là où j’ai grandis.

Usm-alger.com : usm-alger.com ?

Karim Baïteche : Quelque chose de nouveau pour nous. L’intérêt qu’il porte aux jeunes nous encourage beaucoup. En tous les cas cela démontre que le site ne veut que du bien au club.

usm-alger.com : Les usmistes ?

Karim Baïteche : Les meilleurs supporters au monde.

usm-alger.com : Le stade Omar Hamadi ?

Karim Baïteche : Mon jardin favori.

usm-alger.com : Pour terminer, quel message voudriez-vous faire passer aux supporters usmistes ?

Karim Baïteche : Je leur demande seulement nous aider et nous sauront leur rendre la monnaie plus tard. Je leur demande de patienter et de nous encourager afin de nous aider à faire une décennie bien meilleure que celle des Dziri et Cie. En retour, nous leur offrirons, pourquoi pas, ce dont les usmistes ont toujours rêvé, une coupe d’Afrique. En tout cas, les Sayeh, M.Benaldjia, Saïdoune, Meklouche, moi et les autres jeunes sommes en train de travailler d’arrache pied pour assurer convenablement la relève de l’USMA.

usm-alger.com : Merci Karim et bonne continuation…

Karim Baïteche : C’est moi qui vous remercie de m’avoir accordé cette opportunité de m’exprimer.

 

Entretien réalisé par : Momoh, Adel et Reda

Dernière modification le Vendredi, 03 Février 2012 10:38

Laissez un commentaire

Assurez vous de remplir les (*) champs obligatoires.

Vous êtes libre de vous exprimer, mais on ne pourra accepter certains mots grossiers et seront remplacés par des '*'. Merci de votre compréhension!

Publicité

Qui est en ligne?

Nous avons 192 invités en ligne

Éditorial

  • 1
  • 2

Vous avez dit service pub…

La chaine 3 et l’animateur vedette de ses émissions sportives ont une bien singulière façon de couvrir l’actualité sportive...

Admin-site 30 Sep 2017 Clics:2543

Lire la suite

L’USMA a 80 ans

Au commencement était le 5 juillet 1937…Mai 1937, rue Salluste ou zenket dar el-Khal (rue de la maison du...

Admin-site 03 Juil 2017 Clics:2496

Lire la suite

Derniers Commentaires