jeudi, 24 décembre 2009 13:15

Ait Ouamer : « MCO, la coupe n’est pas le championnat !»

Usm-alger.com : Hamza, pouvez–vous nous dire dans quelle ambiance se déroulent les entraînements et avec quel état d’esprit les joueurs y participent ?


Hamza Aït Ouamer : El hamdoulillah, comme vous avez pu le constater, les entraînements se déroulent dans une bonne ambiance. Les joueurs se donnent pleinement et affichent une grande volonté. Pour l’instant tout se déroule bien et toute l’équipe ne peut que s’en réjouir. J’espère que cet état d’esprit va être présent en permanence.


Usm-alger.com : A la fin de la phase « aller » du championnat, l’USMA termine à la peu reluisante 12ème place du classement, qu’avez-vous à dire à ce sujet ?


Hamza Aït Ouamer : Je dis que l’USMA aurait du, ou plutôt aurait pu, faire mieux et terminer à une meilleure place si elle avait su prendre tous les points perdus à domicile. N’oubliez pas aussi que l’USMA a fait une mauvaise entame de saison, enregistrant trois défaites consécutives qui ont provoqué le départ de Mouassa. La désignation de Monsieur Sâadi à la barre technique a provoqué le déclic attendu puisque les choses ont commencé à s’améliorer et l’équipe a renoué avec les bons résultats. Sâadi, qui est un habitué de la maison, a su trouver les paroles justes pour remettre en confiance un groupe très atteint sur le plan psychologique. La place actuelle de l’USMA ne correspond pas au rang qui sied à un club aussi prestigieux. La direction a mis les moyens nécessaires à la disposition des joueurs mais malheureusement les résultats n’ont pas suivi. L’USMA a joué de malchance, à l’occasion de nombreuses rencontres qu’elle n’a pas bien négocié, par manque de concentration mais aussi par maladresse. Il nous reste la deuxième phase du championnat pour essayer de rectifier le tir et de nous rattraper. Nous donnerons le meilleur de nous-mêmes pour remettre l’USMA à la place qui lui convient le mieux, celle de prétendant, incha Allah.


Usm-alger.com : Vous venez d’intégrer le groupe cette saison, comment jugez-vous votre parcours personnel durant cette première partie de championnat ?


Hamza Aït Ouamer : (Hamza hésite un peu, puis) Il ne m’appartiens pas de porter un jugement sur mes prestations et je laisse le soin à ceux qui sont aptes à le faire pour se prononcer. Je dirais que, dans mon métier, je me donne toujours à fond. Je l’ai fait depuis le début de cette saison avec l’USMA, mais honnêtement je pense qu’il serait malvenu de faire ressortir la qualité de mes prestations alors que le club se trouve en 12ème position. Les supporters attendent beaucoup plus de nous et ne pourront jamais se satisfaire du bon rendement de tel ou tel joueur. Les supporters attendent de nous que l’on remettent le club sur rails, et c’est ce à quoi nous nous y attellerons dès demain.


Usm-alger.com : la transition est toute faite, puisque demain va commencer l’aventure en coupe d’Algérie face au MCO. Etes-vous prêts pour ce match ?


Hamza Aït Ouamer : Nous le sommes, bien évidemment. Nous avons travaillé d’arrache pied pour être prêts le jour J. En tous cas, le groupe est bien décidé à aller le plus loin possible dans cette compétition pour perpétuer une tradition bien ancrée dans le football national mais aussi pour redorer un blason quelque peu terni ces dernières saisons. Pour cela, nous savons qu’il faudra sortir le grand jeu et ce dès demain face au MCO. L’USMA a le devoir de gagner pour prouver qu’elle reste une grande équipe en dépit des mauvais moments qu’elle passe actuellement.


Usm-alger.com : Avouez toutefois que ce match s’annonce difficile, d’autant que le MCO vous a accroché à domicile lors du dernier match de la phase «aller» du championnat.


Hamza Aït Ouamer : Bien sûr que le match sera difficile à négocier. Mais pas uniquement pour l’USMA. Il le sera pour les deux équipes. Le MCO doit savoir qu’un match ne ressemble jamais à un autre et que la coupe n’est pas le championnat. Nous avons l’avantage du terrain et nous n’avons pas le droit à l’erreur. Une élimination précoce et à domicile de surcroît ne nous sera jamais pardonnée par nos supporters.


Usm-alger.com : Ne pensez-vous pas que votre adversaire aura un avantage psychologique sur vous ?


Hamza Aït Ouamer : Je viens de le dire précédemment, un match ne ressemble jamais à un autre. La motivation dans une compétition telle que la coupe d’Algérie est plus forte et les rencontres qui ont lieu dans ce cadre se déroulent dans des conditions un peu spéciales. C’est ce qui me fait dire que demain en pénétrant sur la pelouse du stade Omar Hamadi, nous ne penserons qu’à une seule chose, nous qualifier ;


Usm-alger.com : L’adversaire doit penser autant. Le MCO se dit prêt et est décidé à refaire le coup de la semaine écoulée


Hamza Aït Ouamer : Nous sommes dans l’obligation de faire un bon résultat pour nous réconcilier avec nos supporters. Ce que pensent les oranais nous importe peu. Nous pénètreront avec la ferme intention de nous qualifier, même si nous savons qu’en face de nous nous aurons une excellente équipe du MCO, qui nous mènera la vie dure mais que nous battrons au final. Je dis cela avec tout le respect que je dois au MCO qui reste un sérieux client quand même.


Usm-alger.com : Quelle sera, selon vous, la clé du match ?


Hamza Aït Ouamer : L’élément le plus déterminant dans ce genre de rencontre reste la motivation, et cet élément nous l’avons. Maintenant, il y a d’autres paramètres qui permettent de s’assurer le gain d’un match. Ce sont la vigilance et la concentration pendant toute la durée de la rencontre, gagner ses duels, être les premiers sur la balle et faire preuve d’un esprit de solidarité sans faille. Le dernier paramètre reste l’apport inconditionnel du public et je profite de l’occasion, qui m’est offerte aujourd’hui, pour leur demander d’être derrière nous et de nous encourager jusqu’au coup de sifflet final.


Usm-alger.com : Là aussi, la transition est toute faite. Les supporters se disent en colère et n’apprécient pas la façon de jouer de leurs joueurs. Qu’avez-vous à leur répondre et qu’attendez-vous d’eux ?


Hamza Aït Ouamer : Lorsque des supporters expriment un sentiment, ils montrent leur attachement à leur équipe. Aujourd’hui, ils se disent très en colère et je les comprends. C’est la situation que vit leur équipe qui les met dans un état pareil et dans ce cas qui peut blâmer un supporter de réagir de la sorte. Les supporters de l’USMA sont connus pour être fidèles et très connaisseurs. Je reste persuadé que dès qu’une embellie verra le jour, ils reviendront en force vers leur club. Aujourd’hui, l’heure est à la mobilisation. L’USMA dispute un match de qualification qu’elle ne peut en aucune manière rater. C’est pour cela que je lance un appel à nos supporters pour qu’ils viennent nombreux demain nous encourager. Les supporters de l’USMA ont l’habitude de ne pas rater les grandes occasions et le match de demain en sera une, incha Allah. Ensemble, nous fêterons la victoire et la qualification.

Lu 5958 fois Dernière modification le samedi, 11 décembre 2010 08:06

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.