samedi, 19 février 2011 02:58

Zeghdoud : «Les supporters doivent être patients avec l’équipe»

Membre de la commission technique, l’un des piliers de l’équipe usmiste des années 90, Mounir Zeghdoud, nous parle de la vision des dirigeants concernant l’USMA de cette saison, mais aussi de la préparation de l’équipe au Maroc.

des nouvelles recrues et n’omet pas de lancer un appel aux supporters usmistes, pour qu’ils comprennent que cette saison est considérée comme une période de transition.


- Pouvez-vous nous faire part de la qualité du stage effectué par l’USMA au Maroc, même si vous n’y étiez pas ?


Les échos qui me parviennent sont des plus positifs. L’équipe a bien travaillé sous la coupe du staff technique conduit par le nouvel entraîneur Hervé Renard. Les joueurs ont fourni beaucoup d’efforts avec en sus la concentration exigée lors de toute préparation. Tous les moyens ont été mis par le club au service de l’équipe. On peut qualifier donc ce stage des plus positifs pour permettre à l’équipe de faire bonne figure. 

- Justement, vu les moyens mis à la disposition de l’équipe, en plus du recrutement effectué avec la venue de 5 nouveaux joueurs. Quel objectif se fixe l’USMA pour la suite du championnat ?


Il faut savoir, que pour nous, il s’agira de réaliser un bon parcours durant la suite du championnat. Il faut bien savoir que l’USMA de cette saison, est en pleine phase de transition. C’est pourquoi, je lance un appel solennel aux supporters pour qu’ils soient patients et afin qu’ils évitent de mettre une pression néfaste sur l’équipe et les joueurs. Ils doivent se montrer compréhensifs et sages cette saison, car celle-ci ne sert que de préparation à l’équipe en prévision de la saison prochaine. 

- Comment ça ?


Il est clair que l’équipe jouera pour gagner à chaque fois qu’elle se présentera sur le terrain. Les joueurs sont payés pour servir l’USMA et donner le meilleur d’eux-mêmes. Avant tout, il faut améliorer le classement de l’équipe et essayer de jouer du beau football. Ce qui reste de la saison permettra à l’USMA de peaufiner son jeu, la cohésion et les automatismes entre joueurs sur le terrain. Il faut que les supporters comprennent, qu’en ce moment, ce n’est plus l’USMA des années précédentes qui dominait le football national et qui raflait tout sur son passage.  A présent, il s’agit d’une nouvelle génération de joueurs, encadrée par certains anciens comme Ghazi, Achiou, Abdouni et Daham. 

- Il faudra donc lui laissé le temps de se construire, n’est-ce-pas ?


Tout a fait. Lorsqu’on veut construire quelque chose de solide et de durable, il faut avoir la patience de le faire, parce que cela demande du temps, contrairement au bricolage. A l’USMA, on veut construire et bâtir sur du solide. Il faut voir loin. Les supporters y gagneront beaucoup, j’en suis convaincu à l’avenir. Ils doivent faire sentir à l’équipe qu’ils sont derrière elle, et doivent surtout se monter indulgent et compréhensif. L’USMA a beaucoup de projets d’avenir et cela est en soit rassurant, je pense pour tout le monde.


- Que pensez-vous des nouvelles recrues ?


J’ai eu à travailler avec eux lorsque j’ai épaulé Mekhazni à la barre technique, avant la désignation d’Hervé Renard à la tête de la barre technique de l’USMA. Ce que je pourrai vous dire à leur propos, c’est que les Boulebda, Ichaâlalen, Benmeghit, Maïga et Diamonténé ont des qualités, c’est ce que j’ai pu observer. Ceci dit, il faudra leur laisser le temps de s’adapter à l’équipe et à leur nouvel environnement, car ils arrivent tous de l’étranger, avant de les juger. Je pense qu’ils ont les moyens d’apporter un plus à l’équipe, c’est pour ça qu’ils ont été recrutés. A mon avis, l’USMA est sur la bonne voie, même si beaucoup de chose restent à faire et qu’un gros travail attend chacun de nous.


- Quand alors le retour de la grande USM Alger ?


Je pense que d’ici la saison prochaine, il y aura un pas important qui sera fait. L’USMA est un grand club et le demeurera avec l’aide de tous, ce n’est qu’une période à passer pour construire l’équipe sur de bonnes bases, après la fin d’un cycle, qui a permis de maintenir l’USMA en haut de la pyramide du football national, l’équipe dont j’ai moi-même fait partie.

 

Par Mino

Lu 7128 fois Dernière modification le vendredi, 03 février 2012 09:13

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.