lundi, 03 septembre 2007 05:17

Hocine Metref : deux ans sans titres, c'est trop!

Lisez l’interview de Hocine Metref, accordée a notre correspondant juste après la séance d’entraînement de Samedi
Deux matchs, deux victoires, un scénario parfait pour ce début de championnat.


Tout a fait, on est sur une bonne voie et ce n'est guère du pur hasard, ces deux victoires viennent récompenser une préparation sérieuse et un travail dur réalisés durant cette inter saison. C'est en réalité le fruit de gros efforts fournis par tout un groupe que ce soit joueurs, staff technique et médical et même supporters.
Grâce à notre envie, on a réussit deux tests difficiles et pas les moindres, puisque le premier est réalisé face au vice champion, JSK en l'occurrence, et le second contre le troisième du classement de la saison passée, JSMB.
Maintenant, il faut oublier ces deux victoires et nous devons se concentrer sur nos prochaines échéances.




Le fait de commencer la préparation un peu tard par rapport à d'autres clubs ne vous a pas perturbé sur le plan moral ?



J'avoue que c'était le cas au début. Constater le grand retard accusé dans notre préparation par rapport à d'autres clubs a certes joué sur notre moral, cependant, l'USMA renferme des joueurs expérimentés qui savent gérer ce genre de situations et rattraper le retard. El hamdoullah, on est arrivé à surpasser ce point.



Hocine, après deux victoire enregistrées, peut on dire que l’USMA est bien parti pour jouer le titre ?


Le titre !? non , il est prématuré de parler du sacre. Le championnat est encore long. Il reste 28 matchs qu’on doit gérer convenablement afin d’éviter les erreurs du passé…..



Quels sont les objectifs tracés par la direction pour cette saison ?


Ecoutez, cette année, inchallah, on jouera sur trois fronts, le championnat national, la coupe d’Algérie et la ligue des champions arabe. Il faut dans tous les cas de figure sortir avec un titre, au moins. En revanche, on ne se contentera pas de faire de la figuration dans les trois compétitions, par conséquent, réussir les trois titres sera le scénario parfait.


On remarque que vous êtes assoiffés de titres (rire) ?



(rire) Oui , honnêtement un club comme l’USMA ne doit jamais se contenter de jouer les seconds rôles. On sort de deux saisons blanches avec, au dessous le marché, deux finales de coupe d’Algérie perdues.
Je crois que c'est le moment de retrouver nos traditions, les supporters sont habitués à fêter un titre chaque saison et je sens que cette année sera la bonne.




En évoquant les supporteurs, ces derniers ont répondu présents malgré ……..


(Il coupe) Franchement, je ne sais quoi dire de ces supporteurs, vous avez vu leur présence lors de la première journée contre la jsk ?
Au moment où les autres stades algériens étaient vides en raison de période d’été, les nôtres se sont présentés en force dans les gradins de Bologhine. J’étais vraiment surpris de voir autant de monde. Cela prouve, encore une fois, que nous avons de vrais supporters fidèles à leur club. D'ailleurs, c'est le même constat que j'en ai tiré le jour de notre déplacement à Béjaia. Honnêtement, j'ai eu l'impression de jouer à domicile.
Je tire chapeau à nos supporters et je leur promets qu’on fera tout pour être à la hauteur de leurs attentes en les récompensant avec un titre cette saison, inchallah.

Lu 2700 fois Dernière modification le mercredi, 02 juillet 2008 02:05

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.