Prochain match

Ligue 1 Mobilis J27 24/04/18 - 17:00

Dernier match

CSC
USMA

Classement - Ligue 1 Mobilis

6e
39
10
9
7
Points
Victoires
Nuls
Défaites

Admin-site

Vendredi, 20 Avril 2018 20:35

CSC 2 - 1 USMA : Bouzerar mis à l'index !

L’arbitrage algérien laisse à désirer. Celui de Bouzerar est venu confirmer la faiblesse d’un corps souvent décrié à juste titre.
Aujourd’hui, au stade Hamlaoui de Constantine plein comme un œuf, l’USMA avait largement les moyens de revenir avec les trois points du succès si l’arbitre Bouzerar n’avait pas mis son grain de sel. Il expulsa d’une façon très sévère Abdellaoui à une poignée de minutes de la mi-temps sur une faute qui méritait tout au plus un carton jaune (poussette sur un joueur constantinois qui en rajouta une couche en s’affalant de tout son long sur la pelouse) et récidiva en toute fin de partie en faisant de même avec Benguit qui contesta (sans doute d'une façon incorrecte et véhémente) sa décision de laisser le jeu se poursuivre alors qu’une action litigieuse venait de se produire à l'intérieur de la surface de réparation constantinoise à la suite d’un centre de Benkhemassa.
La réaction de Benguit est condamnable à plus d’un titre et il ne s’agit pas là de la justifier, mais avouons que les décisions incohérentes de Monsieur Bouzerar ont incontestablement contribué à l’énervement des joueurs usmistes.
Dans une rencontre où les occasions de but ont été presque exclusivement du côté des Rouge et Noir, les constantinois visiblement ligotés par l’enjeu du match ont été loin de justifier leur place de leader.
Beldjilali et Ardji auraient pu donner l’avantage à leur équipe dès les vingt premières minutes mais la bonne forme de Rahmani et sa baraka ont évité le pire à son équipe.
A trois minutes de la fin du premier half, premier coup de théâtre. Abdellaoui qui avait bousculé un joueur constantinois est prié de quitter le terrain. Injuste expulsion du défenseur central usmiste alors que l’USMA contrôlait le jeu.
En seconde mi-temps, les Rouge et Noir, bien que diminués, jouent en contre et arrivent à ouvrir le score par l’inévitable Darfalou qui, après avoir brûlé la politesse à son ange gardien, fusille le gardien Rahmani (51’).
L’avantage au score pris par les usmistes va être de courte durée puisque, deux minutes plus tard, un centre effectué à partir de la droite par un attaquant constantinois est mis dans sa propre cage par Cherifi, qui avait pris la place de Beldjilali (53’).
En dépit de ce coup du sort et de son infériorité numérique, l’USMA ne ferme pas le jeu et continue d’attaquer. Darfalou est tout près de redonner l’avantage à son équipe mais Rahmani sauve encore une fois son équipe.
A la 88ème minute de jeu, les usmistes réclament un pénalty sur une action litigieuse qui s'était produite à l'intérieur de la surface de réparation constantinoise. Bouzerar fait signe de continuer et expulse dans la foulée Benguit qui avait, sans doute, protesté d’une façon trop véhémente au goût de l’arbitre. Fragilisée, l’USMA finit par céder dans le temps additionnel en encaissant un deuxième but (90'+3) et s’incline dans un match qu’elle n’aurait jamais dû perdre.

L’USMA a évolué dans la composition suivante : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benkhemassa – Ardji (Meziane) – Benguit – Darfalou – Beldjilali (Cherifi) – Yaya (Koudri)

L’USMA a réussi à passer avec succès l’écueil nigérian représenté par la formation de Plateau United FC et se hisse à la phase de groupes dont les premiers matchs sont fixés au mois de mai prochain.
Accusant un but de retard, les Rouge et Noir ont dès l’entame du match pris la direction des opérations.
De leur côté, les nigérians ont tenté d’exercer un pressing haut sur les usmistes avec l’intention de les empêcher de développer du jeu et l’espoir de les surprendre en contre.
En dépit d’une domination totale, les Rouge et Noir doivent attendre la demi-heure de jeu pour trouver le chemin des filets par Darfalou qui, de la tête, ouvre le score (29’).
Malgré cette ouverture du score, Yaya et ses coéquipiers ne desserrent pas l’étreinte et harcèlent sans cesse l’arrière garde nigériane.
A une minute de la pause, Beldjilali, d’une tête plongeante, double la mise et permet à son équipe de rejoindre les vestiaires avec une avance plus confortable (44’).
En seconde période, la physionomie du match ne change pas même si, n’ayant plus rien à perdre, les nigérians se risquent un peu plus dans le camp usmiste.
Cinq minutes après la reprise, un corner tiré à partir de la droite des buts du gardien nigérian finit sa course dans les filets adverses après un cafouillage devant les six mètres et un pied de Darfalou qui pousse un peu plus le ballon dans la cage (49’).
L’USMA donne plus d’ampleur au score, évolue avec plus d’aisance mais se méfie de cette équipe nigériane qui donne l’impression de pouvoir revenir au score.
A la 81e minute, Benkhemassa, entré en cours de jeu à la place de Beldjilali, corse l’addition au prix d’un superbe tir lifté qui va se loger dans la lucarne gauche du gardien nigérian.
La cause est désormais entendue et l’USMA peut terminer le match en roue libre.

Abordée avec une certaine appréhension, la rencontre a finalement été bien négociée. Miloud Hamdi et ses hommes ont su se rendre la tâche facile en jouant sérieusement et en faisant preuve de plus d’efficacité que d’habitude, même si beaucoup d’occasions de but ont quand même été gâchées.

L’USMA est à présent en phase de groupes dont le tirage au sort sera effectué samedi prochain au Caire. Une phase de groupes qui verra le déroulement de deux rencontres au cours de la première quinzaine du mois de mai avant de marquer une pause jusqu’au début de la deuxième quinzaine du mois de juillet.

L’USMA a évolué dans la composition suivante : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Koudri (Chita) – Yaya – Benguit – Darfalou – Beldjilali (Benkhemassa) – Meziane (Ardji)

Mardi, 10 Avril 2018 17:34

Rachid Malek quitte l'USMA

Le site officiel de l'USMA a annoncé il y a quelques minutes le départ de Rachid Malek du club. 
Rachid Malek a occupé le poste de manager général pendant plusieurs mois avant de faire partie du directoire de l'USMA, installé avec l'arrivée de Abdelhakim Serrar, en compagnie de Salah Allache.
Le départ de Rachid Malek de l'USMA a pris effet ce jour, mardi 10 avril 2018, se serait fait à l'amiable et les raisons invoquées par le désormais ex manager général du club seraient d'ordre personnelles.

Lundi, 09 Avril 2018 16:35

USMA - OM, avancé au jeudi 12 avril

Le match USMA - OM, comptant pour la mise à jour de la 25e journée de L1, a été avancé au jeudi 12 avril 2018.
Initialement programmée pour le vendredi 13 avril 2018, la rencontre a été avancée de 24h00 à la demande de l'USMA et avec l'accord de la formation de l'O Médéa.
Rappelons que le match USMA-OM se jouera à huis-clos au stade Omar Hamadi

Mercredi, 28 Mars 2018 16:16

Farouk Mial dirigera le match CRB - USMA

C'est l'arbitre Farouk Mial qui a été désigné pour diriger le derby qui mettra aux prises le CRB à l'USMA, pour le compte de la 24e journée du championnat de L1.
Mial sera assisté par les juges assistants Saïd Bourouba et Abdellah Lasmi. Le 4e arbitre étant Abdellatif Maskri

Il est à signaler que Farouk Mial dirigera pour la 4e fois de la saison une rencontre de l'USMA.
En effet, ce même arbitre a officié lors de la rencontre de championnat qui a mis aux prises l'USMA à l'USB (2-0) ainsi que lors des 1/16e et 1/8e de finale de la Coupe d'Algérie lorsque l'USMA avait battu le CSC (1-0) et s'était faite éliminée par la JSS (1-0)

Rappelons enfin que le match CRB-USMA aura lieu le vendredi 30 mars 2018 au stade du 20 août 1955 d'Alger, à partir de 15h00

La rencontre Plateau United FC – USM Alger, comptant pour les 1/16e de finale bis de la Coupe de la CAF, a été confiée au sud-africain Victor Miguel De Freitas Gomes.
Il sera secondé dans sa tâche par les juges assistants Johannes Sello Moshidi et Athenkosi Ndongeni, de nationalité sud-africaine également.

L’arbitre De Freitas Gomes a déjà eu à arbitrer des rencontres de l’USMA en compétitions africaines. La dernière en date remonte au mois de juin 2017 lorsque l’USMA avait rencontré et battu (2-0), au stade du 5 juillet d’Alger, la formation égyptienne du Zamalek SC pour le compte de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions (édition 2017).

Rappelons que le match "aller" entre l’équipe nigériane du Plateau United FC et l’USM Alger aura lieu le dimanche 08 avril 2018 au Nigéria

Zakaria Benchaâ, ex pensionnaire du MC Oran, a été engagé par l’USMA pour une période de trois ans.
International U20 et U23, Benchaâ est âgé de 21 ans et évolue au poste d’attaquant.
Considéré comme un authentique espoir des hamraouas, il avait joué à plusieurs reprises avec l'équipe fanion du club oranais, alors qu'il n'avait que 18 ans.
Zakaria Benchaâ était sans club depuis son départ du MCO en janvier 2017. Il
fera partie de l’effectif usmiste dès le début de la saison 2018-2019.

Pour le compte des 1/16e de finales bis de la Coupe de la CAF, l’USMA sera opposée au club nigérian Plateau United Football Club.

Le match "aller" aura lieu au Jos Township Stadium (Nigéria) entre le 6 et le 8 du mois d’avril prochain, alors que la manche "retour" se jouera à Alger le 17 ou 18 avril 2018.

Le vainqueur de cette double confrontation se qualifiera à la phase de groupes dont le début est fixé pour 4 mai 2018.

Le tirage au sort des 1/16e de finale bis (barrages) de la Coupe de la CAF sera effectué le mercredi 21 mars 2018.

Il concernera les 16 équipes qui se sont qualifiées au cours des 1/16e de finales de la Coupe de la CAF ainsi que les 16 équipes qui ont été éliminées au cours des 1/16e de finales de la Ligue des Champions et qui ont été reversées en Coupe de la CAF.

Les 32 équipes qualifiées pour les barrages sont comme suit :

4 équipes nigérianes : Akwa Utd - MFM FC - Enyimba - Plateau Utd

2 équipes algériennes : USM Alger – CR Belouizdad

2 équipes marocaines : Raja Casablanca - Renaissance Berkane

2 équipes sud-africaines : Bidvest Wits - SuperSport United

2 équipes du Congo Brazzaville : CARA - CS La Mancha

2 équipes ivoiriennes : ASEC Mimosas - Williamsville AC

2 équipes mozambicaines : Costa do Sol - UD Songo

2 équipes soudanaises : Al Hilal - Hilal El Obeid

2 équipes éthiopiennes : Saint George - Wollaita Dicha

1 équipe de la république du Congo : AS V Club

1 équipe égyptienne : Al Masry

1 équipe de la Guinée équatoriale : Deportivo Niefang

1 équipe kényane : Gor Mahia

1 équipe gabonaise : CF Mounana

1 équipe ghanéenne : Aduana Stars

1 équipe malienne : Djoliba

1 équipe malgache : Fosa Juniors

1 équipe rwandaise : Rayon Sports

1 équipe sénégalaise : Génération Foot

1 équipe tanzanienne : Young Africans

1 équipe zambienne : Zanaco

C’était le match piège par excellence et l’USMA a failli tomber dedans. 
Devant une équipe congolaise qui a imposé le combat physique dès le début, les usmistes ont fait preuve d’une certaine nervosité, un stress qui grandissait au fur et à mesure que s’égrenaient les minutes alors que l’adversaire pouvait à tout moment planter un but sur une action anodine, un coup du sort, une bévue défensive...
La nervosité était perceptible sur presque toutes les actions usmistes, une confusion entre vitesse et précipitation, de mauvais choix à l’approche des buts de l’excellent gardien Makiese,…bref, tous les signes d’une rencontre qui pouvait se jouer sur un coup de dés.
Il serait injuste de ne pas reconnaître la bonne discipline tactique de l’AS Maniema qui ne se contenta pas de défendre mais osa quelques mouvements offensifs qui obligèrent la défense usmiste à ne pas trop se découvrir.
Côté Rouge et Noir, l’absence d’un meneur de jeu se fit ressentir. Benguit n’ayant pas eu le rendement escompté, les usmistes usèrent de centres aériens en direction de Darfalou, marqué de près par les défenseurs axiaux adverses.
La première période s’est achevée sur un score nul et rien n’était encore joué pour la qualification au prochain tour.
De retour des vestiaires, les usmistes exercèrent une plus grande pression sur des congolais qui durcirent un peu plus leur jeu. L’entrée de Sayoud à la place de Benguit apporta un léger mieux à l’entre-jeu de l’USMA qui multiplia les offensives jusqu’à parvenir à ouvrir le score. A la 83e, un centre de Benmoussa est mal apprécié par le gardien Makiese. Ardji déporté sur la droite remet sur Darfalou, embusqué dans les six mètres, qui n’a plus qu’à mettre le ballon dans les filets. L’USMA venait de prendre l’avantage et de soulager ses supporters.
Alors qu’on s’acheminait vers une courte mais suffisante victoire des usmistes, les congolais ont eu la mauvaise idée de remettre les pendules à l’heure et de prolonger le suspense (90e) L’USMA revivait les mêmes moments de doute que lors de leurs précédentes sorties. Elle n’était pas arrivée à conserver son avantage au score.
Finalement, le score en restera là et les usmistes validaient leur billet pour les 1/16e de finale bis qui verront l’entrée en lice des formations éliminées en ligue des champions et reversées en coupe de la CAF.
Ce fut dur, très dur…

L’USMA a évolué dans la composition suivante : Zemmamouche – Meftah – Cherifi – Chafaï – Abdellaoui – Benkhemassa – Ardji – Koudri – Darfalou – Benguit (Sayoud) - Benmoussa

DébutPrécédent12345678910SuivantFin
Page 1 sur 79

Publicité

Éditorial

  • 1
  • 2

Vous avez dit service pub…

La chaine 3 et l’animateur vedette de ses émissions sportives ont une bien singulière façon de couvrir l’actualité sportive...

Admin-site 30 Sep 2017 Clics:3243

Lire la suite

L’USMA a 80 ans

Au commencement était le 5 juillet 1937…Mai 1937, rue Salluste ou zenket dar el-Khal (rue de la maison du...

Admin-site 03 Juil 2017 Clics:2800

Lire la suite