Prochain match

Ligue 1 Mobilis J28 28/04/18 - 16:00

Dernier match

JSS
USMA

Classement - Ligue 1 Mobilis

6e
39
10
9
8
Points
Victoires
Nuls
Défaites

Équipe Première (1265)

Jeudi, 22 Décembre 2016 21:28

JSS 1 - 0 USMA : A oublier !

Écrit par Admin-site

Lorsque l’entraineur Paul Put avait dit que ses joueurs étaient faibles sur le plan psychologique, il ne croyait pas si bien dire. Sinon comment expliquer qu’un joueur comme Meftah qui capitalise des années d’expérience, international de surcroit, se fasse expulser comme un novice pour avoir donné un coup à un adversaire alors que le jeu était arrêté ? Comment expliquer également qu’une équipe qui encaisse un but soit incapable de la moindre réaction face à une formation bécharoise qui n’avait rien d’un foudre de guerre ? L’USMA a encore une fois montré toute sa fragilité lorsqu’elle évolue loin de ses bases. Elle perd son match et un joueur (Meftah) qui a son poids dans l’équipe et qui sera absent mardi prochain face à Bel Abbès.

Les usmistes ont fourni une de leur plus mauvaise prestation depuis l’arrivée de Paul Put à la barre technique. Une équipe totalement désorganisée, un jeu décousu, du football hourra et des joueurs au mental si faible que le moindre accroc fait douter.

Il faudra vite oublier ce match et penser au 1/8e de finale que l’USMA doit jouer devant l’USMBA. Un match de Coupe d’Algérie que l’USMA devra jouer autrement pour espérer passer aux ¼.

L’USMA a évolué avec la composition suivante : Zemmamouche (cap.) – Meftah – Abdellaoui – Chafaï – Benyahia – Benkhemassa – Meziane (Sayoud) – Benguit – Darfalou (Beldjilali) – Hammar – Benmoussa (Abel)

Jeudi, 22 Décembre 2016 16:13

USMBA - USMA, le mardi 27 décembre 2016

Écrit par Admin-site

Le 1/8e de finale de la Coupe d'Algérie qui mettra aux prises l'USM Bel Abbès à l'USM Alger a été programmé pour le mardi 27 décembre 2016.

Le match qui se jouera sur le tartan du stade du 24 février 1956 de Sidi Bel Abbès à partir de 17h00 sera retransmis en direct sur la télévision nationale

L'USMA, exemptée au tour préliminaire de la Ligue des Champions Orange 2017, ne connaitra son adversaire qu'au mois de février prochain, à l'issue de la rencontre qui mettra aux prises le Rail Club de Kiadogo du Burkina Faso aux Diables Noirs de Brazzaville (République du Congo).

Les Rouge et Noir disputeront donc leur 1/16e de finale de la Ligue des Champions Orange contre le vainqueur du match RCK du Burkina Faso - Diables Noirs congolais.

L'USMA jouera le match "aller" à Alger avant de se déplacer à Ouagadougou ou à Brazzaville, pour le compte de la manche "retour"

Samedi, 17 Décembre 2016 17:52

8e de finale de la Coupe d'Algérie : USMBA - USMA

Écrit par Admin-site

Ce sera donc la formation de l'USM Bel Abbès que l'USMA aura pour adversaire lors des 1/8e de finale de la Coupe d'Algérie qui auront lieu avant la fin de l'année.

Les Belabésiens se sont qualifiés cet après-midi en battant le RC Relizane sur le score de 2 buts à 0.

USMBA - USMA se jouera sur le tartan du stade du 24 février 1956 de Sidi Bel Abbès le mardi 27 décembre 2016

Vendredi, 16 Décembre 2016 19:00

USMA 1 - 0 CAB : Et Meftah surgit !

Écrit par Admin-site

L’USMA a réussi l’essentiel au cours de ce 1/16e de finale de Coupe d’Algérie que certains avaient qualifié d’affiche mais qui s’est résumé en un cavalier seul des usmistes (même si le score pourrait supposer le contraire) devant des batnéens venus jouer derrière.

Dès le début de la rencontre les deux formations avaient affiché leurs intentions. L’USMA voulant faire la différence très rapidement et les aurèsiens défendant avec un maximum de joueurs.

Les Rouge et Noir dominèrent outrageusement les débats. De la première à la dernière minute d’un match qui aurait dû se débloquer précocement mais pour qui le manque de concentration et la précipitation des usmistes ont donné un semblant de suspense. Le CAB s’est battu avec les armes dont il disposait mais sa prestation de cet après-midi ne pouvait pas lui permettre de rivaliser avec son adversaire.

De leur côté, les hommes de Paul Put, bien qu’appliqués dans leur jeu, ont pêché dans le dernier geste en se montrant incapables durant les trois quarts du temps de mettre le ballon dans la cage du gardien Mâazouzi.

Contrairement au match face à l’ESS, il y a eu beaucoup de déchets dans le jeu de certains joueurs et un excès de précipitation chez les attaquants Rouge et Noir. Ajoutez à cela la petite forme de Guessan qui fut mis en position de hors-jeu par les défenseurs batnéens, en de nombreuses occasions.

Le mérite des coéquipiers de Benyahia est d’avoir persévéré dans leur quête de cette ouverture du score qui aurait rendu les choses plus simples.

Et elle finit par arriver à la 83ème minute lorsque Meftah libéra les siens en reprenant puissamment, à partir des 18 mètres, un ballon que le gardien Mâazouzi avait repoussé suite à un corner exécuté à partir de la droite par Benmoussa.

L’USMA respirait et évitait grâce à ce but de Meftah d’aller vers une prolongation et peut-être une série de tirs au but qui auraient pu être problématiques.

Demain, les Rouge et Noir connaîtront qui de l’USMBA ou du RCR sera son adversaire lors des 1/8e de finale qui auront lieu le mardi 27 décembre 2016. Dans tous les cas, l’USMA rencontrera un autre pensionnaire de la Ligue 1 et cette fois elle devra se déplacer…ce sera soit à Sidi Bel Abbès, soit à Relizane.

L’USMA a évolué dans la composition suivante : Zemmamouche (cap.) – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Benyahia – Benkhemassa – Bouderbal – Benguit – Guessan (Darfalou) - Hammar – Meziane (Andria)

C’est sans doute le match le plus accompli de l’USMA cette saison ! Les Rouge et Noir ont fourni une prestation presque parfaite aussi bien sur le plan du jeu que sur celui de la combativité.

Il est aussi vrai que le public usmiste a constitué le véritable 12e homme que Paul Put demandait de tous ses vœux avant le déroulement de cette rencontre. Les supporters usmistes n’ont pas été avares en encouragements, de la première minute de jeu jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Boukhalfa. Et les coéquipiers de l’inusable Meftah le leur ont bien rendu en leur offrant une victoire doublée d’une très belle prestation.

Pourtant, l’ESS n’avait rien d’un client facile et son retour dans le match en toute fin de première mi-temps puis au début du second half est là pour le prouver. Les sétifiens ont été battus parce qu’en face les usmistes ont probablement joué leur meilleur match de la saison. Tout y était : hargne, organisation tactique, variation du jeu et maitrise technique. Dans ce dernier registre, la prestation de Ziri Hammar, qui illumina de toute sa classe cette rencontre, n’est sans doute pas étrangère à ce jeu fait de déviations, de passes courtes et de dédoublements qui soulevèrent les vivats du public du stade Omar Hamadi. C’est ce brin de folie, qu’a apporté le rouquin Hammar, qui manquait aux attaquants Rouge et Noir dont le jeu stéréotypé devenait prévisible au fil des rencontres.

L’USMA scora par deux fois en première mi-temps. D’abord précocement par Chafaï qui devança la sortie de Khedaïria et catapulta le ballon de la tête dans les filets du gardien sétifien (13’). Puis par Meftah qui ponctua victorieusement un excellent travail offensif qui prit naissance sur le côté gauche du terrain (26’).

Les sétifiens refirent surface vers la fin du premier half puis au cours des premières minutes de la seconde période. Ils réussirent à réduire l’écart par Amada  (56’) qui transforma imparablement un penalty accordé par l’arbitre Boukhalfa pour une faute de Benyahia sur Amokrane à l'intérieur de la surface de réparation.

Meziane qui venait de faire son apparition sur le terrain à la place de Bouderbal signera son entrée de fort belle manière en portant l’estocade d’une tête plongeante après un centre de Meftah (79’).

L’USMA déroula pendant le reste de la rencontre, se permettant même quelques fantaisies qui firent le bonheur du public usmiste, ravi.

Les usmistes qui restent intraitables à Omar Hamadi se sont réconciliés avec le beau jeu et leur fabuleux public. Une prestation qui demande confirmation devant le CAB, vendredi prochain.

L’USMA a évolué dans la composition suivante : Zemmamouche (cap.) – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Benyahia – Benkhemassa – Andria (Yaïche) – Benguit – Hammar (Darfalou) – Beldjilali – Bouderbal (Meziane)

Jeudi, 08 Décembre 2016 17:17

USMA - CAB, vendredi 16 décembre 2016

Écrit par Admin-site

Le match USM Alger - CA Batna, comptant pour les 1/16e de finale de la Coupe d'Algérie 2016-2017, aura lieu le vendredi 16 décembre 2016 au stade Omar Hamadi de Bologhine.

Outre la décision de la gratuité de l'entrée au stade prise par la direction usmiste, USMA - CAB, dont le coup d'envoi est prévu pour 16h00, sera retransmis en direct sur une des chaines de la télévision nationale

L'USMA a hérité du CA Batna lors du tirage au sort des 1/16e de finale de la Coupe d'Algérie qui a eu lieu aujourd'hui à l'Ecole Supérieure d'Hôtellerie et de Restauration de Aïn Benian. Le match se jouera au stade Omar Hamadi le vendredi 16 ou samedi 17 décembre 2016.

Par ailleurs, au cours de la même cérémonie, le tirage au sort des 1/8e de finale a été effectué. Ainsi, si l'USMA bat le CAB et parvient à se qualifier au tour suivant, elle rencontrera le vainqueur du match USM Bel Abbès - RC Relizane. La rencontre se jouera soit à Sidi Bel Abbès soit à Relizane, le mardi 27 décembre 2016.

Vendredi, 02 Décembre 2016 18:07

USMA - ESS avancé au vendredi 9 décembre 2016

Écrit par Admin-site

Prévue initialement pour le samedi 10 décembre 2016, la rencontre USMA-ESS comptant pour la 14e journée de Ligue 1 a été avancée au vendredi 9 décembre 2016. Le match aura lieu au stade Omar Hamadi, à partir de 16h00

Jeudi, 01 Décembre 2016 19:06

USMBA 2 - 1 USMA : Un leader aux pieds d'argile !

Écrit par Admin-site

Les enjeux étaient différents pour les deux équipes au coup d’envoi. Si l’USMBA pouvait sortir du ventre mou du classement pour se rapprocher un peu plus des premières loges, il en était autrement pour le leader usmiste.

Les hommes de Paul Put, aux portes du titre honorifique de champion d’hiver de la Ligue 1, se devaient de l’emporter, ou au moins de ramener le nul, pour conforter leur leadership.

Seulement, les partenaires de Benabderrahmane n’avaient pas la moindre envie de faire des cadeaux aux Rouge et Noir en jouant les victimes expiatoires.

La défaite concédée au stade du 24 février 1956 de Sidi Bel Abbès a mis à nu l’incapacité de l’USMA à se montrer costaud hors de ses bases, y compris devant des équipes pas trop consistantes.

Le début de la partie était à l’avantage des locaux, beaucoup plus réactifs que les usmistes qui ont eu du mal à rentrer dans le match.

D’hésitations en imprécisions et de fébrilité en maladresses, les coéquipiers de Zemmamouche ont fini par craquer rapidement après que Balegh eut repris victorieusement un coup franc tiré par un de ses coéquipiers (6’) devant une défense médusée.

Les partenaires du décevant Sayoud (il ne fut pas le seul à être transparent dans cette partie) avaient un pied à terre et ne parvenaient pas à renverser la tendance. Les usmistes délivraient une partition remplie de couacs et de fausses notes en tout genre. Une symphonie en totale incohérence avec le statut de leader et de prétendant au titre. Les belabésiens n’avaient d’ailleurs pas à forcer leur talent pour éradiquer les rares et timides offensives de leurs adversaires.

Pis, l’USMA allait prendre un second coup sur la tête lorsque Korbia allait profiter de l’apathie de la défense usmiste pour inscrire le second but pour son équipe, malgré un premier sauvetage de Zemmamouche devant Balegh (32’).

Au retour des vestiaires, les changements opérés par le coach usmiste ont apporté un léger mieux mais il était dit que l’USMA n’avait quand même pas grande chose à proposer ce jeudi.

Malgré leur supériorité numérique après l’expulsion pour cumul de cartons de Zenasni, les usmistes ne purent que réduire l’écart en toute fin de partie par Andria (90’).

La troupe à Paul Put devra montrer un autre visage lors des prochaines rencontres au risque de quitter ce fauteuil de leader qu’elle occupe depuis le début de saison et de rentrer dans les rangs.

L’USMA a évolué dans la composition suivante : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa (Bouderbal) – Abdellaoui – Chafaï – Benkhemassa – Benguit – Koudri (Andria) – Guessan – Sayoud (Beldjilali) - Meziane

Éditorial

  • 1
  • 2

Vous avez dit service pub…

La chaine 3 et l’animateur vedette de ses émissions sportives ont une bien singulière façon de couvrir l’actualité sportive...

Admin-site 30 Sep 2017 Clics:3279

Lire la suite

L’USMA a 80 ans

Au commencement était le 5 juillet 1937…Mai 1937, rue Salluste ou zenket dar el-Khal (rue de la maison du...

Admin-site 03 Juil 2017 Clics:2814

Lire la suite